Vendredi 19
Enseignement
Guillaume Doyen
› 9:30 - 9:50 (20min)
retour d'expérience sur la construction et l'exécution collaborative d'un cours de Software Revere-Engineering pour l'Université du Maryland (USA)
Frederic Marmond  1@  
1 : TETRANE  -  Site web
TETRANE
82-86 rue Victor Hugo 71000 MACON -  France

Le domaine du reverse engineering logiciel doit actuellement relever un certain nombre de défis pour alimenter les administrations et entreprises en ingénieurs/chercheurs directement opérationnels et évolutifs :

  • L'élévation des niveaux de cybermenace et leur prise en compte ont créé une pénurie d'ingénieurs compétents. Les institutions et entreprises de cyberdéfense peinent ainsi à pourvoir leurs équipes et ont le besoin de former de nouveaux ingénieurs/chercheurs immédiatement.

  • Or le reverse engineering reste un sujet complexe à aborder, nécessitant beaucoup de pratique, avec de nombreux outils à appréhender, parfois coûteux. En outre, l'état de l'art évolue en permanence et nécessite des formations prenant en compte les techniques les plus récentes et permettant aux étudiants de s'adapter aux inévitables futures évolutions du métier.

  • Enfin, la pénurie qui touche le domaine touche également les enseignants : les acteurs du domaine sont très sollicités sur des missions opérationnelles. Les nouvelles formations doivent donc être conçues avec un effort modéré et réplicables.

 

Dans ce contexte, Tetrane est une entreprise française éditrice d'une solution de Reverse-Engineering logiciel proposant des fonctions de type “timeless debugging”. Posant les constats ci-dessus et suite à différentes rencontres et échanges, Tetrane a souhaité s'investir avec des partenaires académiques et privés aux Etats-Unis dans la conception d'un cours universitaire d'un semestre à l'université de Maryland (USA).

 

Le premier semestre de cours délivré et achevé, nous présentons ici nos premiers retours d'expérience, s'agissant d'une proposition nouvelle d'enseignement du Reverse Engineering autour d'un outil d'analyse binaire mais aussi d'une construction de cours multi-fuseaux horaires, multi-secteurs (académique, conseil, industrie) et d'une collaboration franco-américaine.


D'ores et déjà, l'université du Maryland a décidé de proposer de nouvelles sessions de ce cours. Pour notre part, il apparaît que la démarche est tout à fait duplicable dans d'autres contextes.


Personnes connectées : 1